anes2017

L’ANES défend une vision pure de l’excellence scientifique pour la France. Le programme ci-dessous établit un certain nombre de propositions clés pour atteindre cette excellence absolue. Nous invitons les candidats à l’élection présidentielle à s’en inspirer pour leurs programmes d’enseignement supérieur et de recherche.

Défi 1 : Restaurer le prestige de l’enseignement supérieur

Défi 2 : Rationaliser la dépense

  • Supprimer 500 000 rouleaux de papier toilette dans les laboratoires, et passer au simple épaisseur pour le reste
  • La cantine sera réservée aux faims de longue durée, les petits creux quotidiens seront confiés à des sandwicheries privées
  • Réduire le coût de la formation doctorale en lançant le dispositif « Ma thèse en 180 euros » (avec publication des manuscrits sur twitter)
  • Sensibiliser les étudiants aux questions de patrimoine universitaire en remplaçant les travaux pratiques par des travaux publics

Défi 3 : Réformer l’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche

  • Encourager la délation (« Robert n’a publié que deux articles cette année – Signé: Le Corbeau ») et la dévaluation par les pairs (« José, tu es le maillon faible du labo. Au revoir. »)
  • Mettre en place une force d’intervention tactique chargée de déminer les foyers marxistes dans les universités 
  • Mise sous video-surveillance des bureaux de chercheurs, car on ne peut pas faire confiance à des gens qui sont restés étudiants si longtemps

Défi 4 : Renouer avec la recherche de pointe

  • Les crédits actuellement gaspillés à l’ANR seront transférés à l’ANES et redistribués sur des critères d’excellence pure à 95%
  • Donner une impulsion aux projets ambitieux et novateurs et encourager la prise de risque, l’originalité, l’innovation, et la valorisation. Et surtout en finir avec les projets creux basés sur du vent.
  • Interdire la culture de l’excuse (et des légumes injustement oubliés) pratiquée par les bobos de gauche des « sciences » humaines.

Défi 5 : Resserrer les liens avec le milieu économique

  • Orienter la recherche vers les secteurs de notre société qui ont le plus besoin de sa capacité d’analyse, par exemple les instituts de sondage.
  • Augmenter les frais d’inscription et développer le marché du prêt étudiant en partenariat avec un hedge fund qatari
  • S’inspirer d’exemples fructueux de partenariat avec le privé, comme celui initié par certains chercheurs avec Adobe Photoshop afin de faciliter les publications dans Nature et Science
  • Conditionner l’obtention du doctorat à l’embauche du docteur dans une entreprise touchant le crédit impôt recherche

Défi 6 : Ramener la science et la connaissance au coeur de la société

  • Consulter les scientifiques sur les grands sujets d’avenir de la Nation comme la géométrie des rond-points, la radicalisation des poulets de batterie, ou la cybersécurisation des maisons de retraites.
  • Ouvrir un débat national sur des questions éthiques prioritaires comme la procréation assistée par ordinateur, la voiture génétiquement modifiée et les nano-animaux de compagnie (NAC).
  • Impliquer la communauté scientifique dans la transition énergétique: encourager l’innovation avec le smartphone éolien et le tazer solaire, et répondre une bonne fois pour toutes à la question épineuse du recyclage des déchets nucléaires: dans la poubelle bleue ou la poubelle jaune ?
Suivez-nous sur les réseaux sociétaux : Facebooktwitter